.
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Maintenance bavayia robusta.

Aller en bas 
AuteurMessage
angeldead
Fondateur
Fondateur
avatar

Masculin Cancer
Messages : 1545
Points : 3107
Réputation : 3
Date d'inscription : 08/02/2013
Age : 42
Localisation : Allouagne
Emploi/loisirs : Routier
Humeur : bonne

MessageSujet: Maintenance bavayia robusta.   Sam 2 Mai - 11:15









Sur le continent à distance de la Nouvelle-Calédonie et îles Loyauté vit un genre de geckos que très peu de personne connait .Ce genre est le bavayia, qui se compose actuellement de 12 espèces avec de nombreux membres non décrites. B. crassicollis, B. cyclura, B. exsuccida, B. geitaina, B. Madjo, B.montana, B. ornata, B. pulchella, B. robusta, B. sauvagii, B. septuiclavis, et B. validiclavis sont les espèces qui composent le Genre bavayia.  Ce genre a été décomposé  en petits groupes. Elles sont constituées d'espèces similaires avec certaines apparences physiques, leur rassemblement.  Ce sont les cyclura B., B. crassicollis, et des groupes de B.. Toutes les espèces partagent la même coloration, mais aussi avoir une légère différence dans la taille.  La coloration trouvé sur les bavayia différencie des nuances de brun, jaune, orange, vert, noir et crème. * Les bandes se forment le long de la tête, le dos, et la queue du gecko B. cyclura et les groupes B.sauvagii. * Les espèces rayées, telles que les rayures de la crème sur B. validiclavis commencent à partir de la tête en bas de chaque œil le long du dos et se décomposent comme les rayures fade  à la queue . l'espèce  bavayia sont de taille petite à moyenne.  Les membres les plus importants de ce genre sont B. crassicollis (17cm.), B. Madjo (16cm.), B. robusta (16cm .), et B. montana (15cm.).  Les membres les plus petits sont B. exsuccida (9cm.), B. pulchella (9cm.), et B. validiclavis (9cm.).  Les corps et les membres sont épais avec des espèces plus aplaties et d'autres plus arrondis. Les queues sont ronde et longue et sont semi-préhensile. les queues régénérées peuvent avoir une apparence et la forme complètement différente, qui sont courtes et trapues . Les pattes sont équipés de lamelles bien développée, permettant au bavayia de monter sur toute les surfaces très rapidement. la structure physique du bavayia leur permet de courir à travers les forêts avec facilité. l' expéditions en Nouvelle-Calédonie , îles Loyauté, et diverses îles inexplorées autour de la Nouvelle-Calédonie ont été parcourus par des herpétologistes et les amateurs du monde entier.  L'objectif principal de l'étude a été centrée sur un genre différent, Rhacodactylus. Autre Genre comme le bavayia, l'eurydactylodes, le Nactus, et Lygodactylus ont été placés pour les étudier, (capture, et reproduction). Ceci est surprenant pour moi parce que le plus proche parent du bavayia est le genre Hoplodactylus. * Le genre Hoplodactylus contient des geckos les plus bizarres. L'objectif principal de l'ensemble du geckos dans ce domaine était la fois pensé pour être des espèces éteintes, Rhacodactylus ciliatus, et le Gecko géant , Rhacodactylus l. leachianus. Quelques-uns des collectionneurs on ramené des spécimens de bavayia, mais quelques-uns on étaient élevés sur un court laps de temps et ont été vendus, mais le résultat final était que le bavayia diminuaient . Le nombre de spécimens en captivité est relativement faible aujourd'hui.  La plupart des espèces de bavayia sont impossibles à obtenir, outre B. cyclura, B. montana, B. robusta, et B. sp (désignées par certains, B. sauvagii). * Les espèces qui sont au-dessus sont encore relativement difficile à obtenir. * Le plus commun de ces 4  sont cyclura B. et B. robusta.  Dans la nature, les bavayia se trouvent sur ​​des arbustes bas au sol, de jeunes arbres, bois pourri termites infestées, et la litière de feuilles dans les forêts tropicales fraîches raides, qui sont très humide. Les bavayia sont très sociaux en captivité et dans la nature mais attention quand même . Des Harems à l'état sauvage ont été vu avec plusieurs mâles et de nombreuses femelles à de multiples occasions. En captivité, les harems peuvent être atteints dans une certaine mesure. la création d'un harem avec des résultats positifs et négatifs.  Au début, j'ai mis dans un terra mesurant 45X45X60  avec du bois flotté, vignes, hide arboricole, nichoir, paillis de cyprès, et la lumière UV-dessus . L' élevage était stable, mais n'a pas été aussi bonne qu'elle pourrait l'être. * Je présenté une femelle supplémentaire, qui a créé dans le terra de l'agitation. Pendant la journée, les conditions étaient calmes, l'observations des spécimens, généralement des femelles, ont été vu sur des morceaux de bois flotté et sur les vignes enchevêtrées en mode repos.  Alors que la soirée avait commencé, les observations du bavayia a commencer par des signes de parades territoriales.  Les signes de la communication  ont été vacillante de la langue, lécher des yeux, agitant la queue , tête saccadés, Mordre, suivie par une course folle. Une vocalisation peut être entendu, le gazouillis très aigus.  Je crois que beaucoup d'autres bruits existent, mais sont incapables d'être entendu par l'oreille humaine.  Le terra semblait se stabiliser  gentiment, jusqu'à ce que j'ai commencé à remarquer des petites plaies, (qui guéri).  La pire chose est d'ajouter une troisième femelle.  A peine mis dans le terra elle a ete mordu par un mâle. Je suppose que les femelles ont plus d'agressivité envers l'autre parce que rarement ai-je vu une attaque de mâle a femelle. Le patte de la troisième femelle a guérie, et elle a été acceptée dans le groupe.  Quelques mois plus tard, je décidé d'essayer une autre femelle.  Cette femelle a été mordu par un mâle et elle est morte de ces blessure. Depuis la perte de la quatrième femelles, je n'en est pas ajouté de plus. Je pense qu'il est possible avec plus d'espace. bavayia sp.(B. sauvagii) établit définitivement sont territoire et c'est amusant de le voir interagir avec leurs compagnons de terra en captivité.  La météo à l'état sauvage est très dur avec de fortes précipitations par an.  Pour imiter ces conditions naturelles en captivité c'est simple.  Aucune source de chaleur est nécessaire. La lampes UV sera placés à quelques centimètres au-dessus du terra, libérant suffisamment de chaleur pour permettre un quartier très légère à thermorégulation, mais les lumières seul but est une photopériode.  La température pendant la journée est de 25 sous les lumières et vers le bas de l'enceinte est 22°. La nuit, la température descend à 19 voir 20° .  Les températures hivernales ne descendent pas de manière significative au cours de la nuit ou à la journée.  Pour stimuler une période d'hiver "de refroidissement", je réduis les heures de lumière du jour, l'alimentation, et la buée pendant plusieurs mois.  Cela semble être assez pour arrêter la reproduction et donner au bavayia femelle une chance de se reposer. Le terra devra être sec  avant la prochaine brumisation car des champignons peuvent ce développer et des problèmes de santé alors graves peuvent survenir.  Les infections respiratoires et des taches noires sont des problèmes qui peuvent être mortel. Les bavayia sont des reptiles avec des maintenance très rustiques et bas pour les garder en captivité. Les  bavayia sont des prédateurs nocturnes extrêmement agressifs, chassant leur proie avec des d'attaque de précision.  Le régime en captivité se compose de grillons et de fruits, compote et des petits morceaux de fruits peuvent être ajouter. L'alimentation ce fera  tous les deux jours. Sur une base hebdomadaire, les grillons sont nourris à chaque repas.  Les nouveau-nés préfèrent la nourriture de bébé (la compote)  pendant les premières semaines de leur vie, est complétée par de la vitamine. Les bavayia ont de grands appétits.  pour la reproduction, il est impératif de fournir suffisamment de nourriture pour les femelles qui sont soumis à un stress physique intense.  Rarement, j'ai vu une femelle avec un léger coude vers la fin de la queue, ceci est un problème, mais avec un supplément de calcium, il peut facilement être corrigé. * bavayia sp.(Bavayia sauvagii) sera facilement prendre des grillons et des aliments pour bébés à partir de vos doigts, ressemblant à un nocturne Phelsuma klemmeri. Ces prédateurs de la nuit et ​​un de mes geckos préférés.  J'ai trouvé que les petit terra sont mieux que les grands. Les bavayia aiment se sentir en sécurité dans leurs enceintes.  je trouvai que quelques cachettes, comme le bambou creux, plats en terre cuite, l'écorce de liège, vignes, bois flotté, Ficus arbres, et le tuyau en PVC noir dans les calottes, sont tous acceptables. Les bavayia sera moins timide, et les chances de les observer est plus élevé. * A quelques spécimens dans ma collection sont extrêmement sympathique, B. sp. (B. sauvagii), tandis que d'autres sont toujours timide, B. robusta. * Substrats appropriés sont la tourbe blonde / écorce, Bed-A-Bête, et de sable mélangé avec de la terre. Gardez dans l'esprit que l'humidité joue un rôle crucial pour vos bavayia. Le papier est adapté pour les bébés aussi longtemps que vous pouvez. Le substrat ne doit pas rester humide tout le temps, mais vous pouvez créer une section qui est de 60% ​​humide et 40% semi-sec.  Les geckos vous dira quand les conditions d'élevage ne ​​sont pas adaptés en ne mangeant pas ou de la difficulté excrétion. * Ne vous laissez pas influencer par la taille du bavayia sur votre décision  d'un terra trop petit ou trop grand.  Les nouveau-nés et les petits juvéniles seront très bien dans un 10X10X15. Dès que la taille augmente (des bébés), ce qui est autour de quatre mois, ils peuvent être déplacés dans des terra plus grand, mesurant 20X20X30 OU 15X15X30. Les Grandes espèces de bavayia devraient être dans terra plus grand, mais peuvent avoir besoin d'être déplacé dans des grand terra individuelles jusqu’à qu'ils deviennent des sub-adultes. Si l'élevage est souhaitée, la mise en terra devrait être conçu de manière appropriée. * Des groupes d'adultes d'un mâle et de plusieurs femelles des espèces plus petites peuvent être logés dans des cages mesurant 45X45X60. * B. robusta peuvent être gardés en groupes, d'un mâle et de plusieurs femelles. J'ai entendu dire avec succès que l'élevage B. montana en groupes d'un mâle et deux femelles c'est bien passer. Certains bavayia peut être agressif, regarder ces signes peut empêcher la mort ou la perte de membres. Pour garder les animaux seule et en groupe est de mettre beaucoup de cachette, Bed-A-Bête, du terreau et autres substrats à base de terre-humides. L' Elevage du bavayia est pas difficile.  moins vous les dérangez dans leur terra plus la production sera meilleur. Pour inciter la reproduction, une période de brumisation et l'alimentation réduite à la semaine, puis une fois toutes les deux semaines pour une période de deux mois a déclenché l'élevage chez moi.  Plus la brumisation et alimentaires augmente, la vocalisation, queue en agitant, et saccadés du corps est remarqué dans les espèces (/ B. Le de sauvagii B.). * Lorsque les femelles sont gravides vous pouvez remarquer visiblement sur ​​les côtés et le dessous du ventre. Cependant, certaines femelles territoriales vont essayer de frapper les oeufs sur le bac a ponte.  J'ai toujours observé que deux œufs à carapace molle, rarement les œufs sont collés au bac a pont. Les œufs sont de la taille d'un tic-tac, qui est de forme ovale et très et allongé . J'ai vu certaines femelles qui pondent jusqu'à 6 couvées par saison.  La majorité des oeufs sont fertiles.  L'incubation des oeufs est simple, un petit récipient hermétique et  assez humide placer au dessus d'une source de chaleur.  La période d'incubation peut varier entre 45-65 jours à une température oscillant entre 23° et 25° pendant la journée et 20° voir 21° pendant la nuit.  Après le nouveau-nés sort la tête hors de l'œuf pendant un jour et ensuite sort.  je les laisse dans le récipient d'incubation de 3 à quatre jours. Lorsque vous les retirer de la boîte d'œufs il faut le transférer dans un terra et toujours vérifier que leur petit poche jaune est pas en dehors de leur corps.  Ceci est un problème commun qui, généralement, ne crée pas de problèmes tant comme leur nouveau terra est humide pour les aider à absorber le reste du jaune (primordiale).  Le deuxième problème le plus fréquent est  le bavayia prématurés . Ils sont très lents à manger, mais avec de la patience ils attrapent rapidement leurs proies jusqu'à une taille appropriée pour theirage.  Je entendu dire que le bavayia sont TDS * Dans certaines espèces, telles que B. sp. (B. sauvagii) sont très difficile a reproduire. Les Bavayia ont tendance à se développer dans les jaillissements, mais en sous adultes, il semble comme une éternité avant de finalement atteindre la taille adulte. Chez les femelles, il faut toujours s' assurer qu'ils ont de belles queues épaisses, ce qui aidera à la production d'œufs. Au fil du temps le bavayia va devenir de plus en plus populaire.  Le problème sera de trouver des espèces et d'obtenir que l'offre est limitée.  Dans le temps, plus la recherche se fait,et plus d'autres espèces seront décrits. Actuellement, de nombreuses espèces sont à l'étude et  attendent d'être décrite .  Il ya des zones de Nouvelle-Calédonie et des îles qui doivent encore être explorée en raison de tribus autochtones, de l'eau brute, la forêt tropicale luxuriante, et des fonds environnante. Cordialement angeldead. Wink

_________________

2.0.0 Rhacodactylus ciliatus/1.1.0Rhacodactylus auriculatus/2.1.2Rhacotactylus Chaouha/1.1.1 Rhacodactylus leachianus lechianus mont koghis friegel/ 0.1.0 leachianus Nuu ami/0.1.0Rhacodactylus trachycephalus/1.1.0 Rhacodactylus sarasinorum /1.0.0Pogona us giants/ 0.1.0 phyllomedusa vaillanti/


1.0.0 Dogue Argentin/1.0.0 Bouledogue Français /
Revenir en haut Aller en bas
http://rhaco-passion.forumchti.com
 
Maintenance bavayia robusta.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les geckonidés :: Les bavayias-
Sauter vers: